Accueil Thè & Mé

Thè & Mé

 

 

 

L'Encastrement dans la France

 

L'encastrement dans la France

Regards croisés sur la départementalisation de La Réunion

 

Raoul Lucas, Mario Serviable

 

La transformation de la "Vieille colonie" de La Réunion en département français par la loi du 19 mars 1946, est l'objet de regards croisés, 70 ans plus tard. Par des acteurs de proximité d'abord, par les héritiers ensuite. Les premiers sont proches dans le temps du phénomène : c'est le cas de l'Inspecteur Général Jean Finance qui pose le premier diagnostic social du nouveau département en 1948. Chez les seconds, le regard le plus pertinent est celui d'Éric Boyer, Président du Conseil Général en 1991, l'année du 45ème anniversaire. Il aborde les problématiques de l'essentiel : l'identité, la construction commune de l'avenir et le sens de l'action politique : il dit sa foi dans l'Homme réunionnais. Le temps passant a installé les petits-enfants de 1946 aux affaires ; Éricka Bareigts, ministres de la République, aborde la question posée par Césaire sur "l'égalité réelle"

 

 

Éditions ARS TC – Collection Thèses & Mémoires

 

112 pages - 20 €

 

ISBN : 979 10 92898 10 1

 

Haut de page

 

 

 

Kozman Domoun

 

 

Kozman Domoun

Sortir les sciences sociales du silence

 

Suzelle Mussard-Vergereau, Claudine Promi

 

En deux siècles, l’île de la Réunion a suivi une trajectoire particulièrement originale dans l’Océan Indien, passant de l’esclavage à la colonie pour devenir département français en 1946.

Aujourd’hui, les hommes et les femmes, qui vivent sur son territoire, sont marqués par cette histoire dans leur manière d’être au monde.

Au quotidien, dans leur entourage ou avec elles- mêmes, des personnes développent des relations violentes ou subissent des relations blessantes. Elles sont entravées dans leur chemin de vie par des blocages relationnels qui les tournent plus vers le passé.

Ce livre propose des outils relationnels et expose comment par une pratique d’apprentissages relationnels, des personnes sont à même de s’inscrire dans l’avenir, en responsabilité pour elle et leur famille.

Dans cet espace interculturel, de nouveaux enjeux d’accompagnement des personnes vulnérables viennent questionner la pratique sociale des travailleurs sociaux. En la repensant dans sa singularité d’innovation et de réinvention d’une intervention sociale contextualisée, c’est l’espoir de permettre à tous et toutes d’être en capacité de dire leur point de vue et de se faire entendre, tout en traçant leur chemin de vie.

 

 

Éditions ARS TC – Collection Thè & Mé

 

132 pages - 20 €

 

ISBN : 979 10 92898 05 7

 

Haut de page

 

 

 

Lîle carameleuse 1er de cou

 

 

La Cordialisation de l'espace public:

La leçon du hérisson

La Réunion, l'île caraméleuse

 

Mario Serviable

 

Trois méthodes de ravalement du monde pour retarder la fin de l'Anthropocène s'offrent au débat : l'utopie démocratique, l'approche biotopique et la résolution géographique. Variation doctrinale du concept de civilisation, la cordialisation est cette troisième approche holistique du monde dans ses contrastes e ses dimensions opposées. Son contenu reste à affiner ici et là dans le sens du compromis, c'est-à-dire dans la renonciation aux pulsions privées, à la fierté individuelle et à la violence réputée constituante. Le but est de construire "La famille humaine" (Déclaration universelle des droits de l'Homme, 1948) par l'éducation bienveillante tout au long de la vie. Le recours à la fable et au mythe est un procédé éducatif probant. "L'apparence en est puérile (…), mais ces puérilités servent d'enveloppe à des vérités importantes" confesse La Fontaine. L'audace est de faire répondre le Hérisson d'Archiloque à la question de Gilgamesh : comment éviter la mort et assurer une vie sans fin ? La Réunion et la géographie se trouvent au cœur de la réponse et tout le reste est littérature.

 

 

Éditions ARS TC – Collection Thè & Mé

 

172 pages - 20 €

 

ISBN : 979 10 92898 00 2

 

Haut de page

 

 

 

Tourisme et Bio 1ere de cou

Tourisme et Biopolitique

Le toursime dans la stratégie seychelloise du développement durable

 

Valérie-Anne Serviable

 

Peut-on construire une société juste et digne sur le tourisme, c'est –à-dire sur du sable, du bleu et sur une "bulle vacancière" sophistiquée et proposer le modèle à tous les Petits États Insulaires en Développement (PIED) de la planète ? La réponse tient en un mot : la biopolitique. Ce terme définit une gouvernance soucieuse de la vie, c'est-à-dire de l'avenir de la nature environnante, la biodiversité des biocénoses er des biotopes, mais également soucieuse d'économie et de social, c'est-à-dire de l'avenir  du peuple seychellois et de l'humanité dans sa diversité culturelle…

 

 

Éditions ARS TC – Collection Thè & Mé

 

283 pages - 20 €

 

ISBN : 978  2 908578 96 6

 

Haut de page